Capture d’écran 2021-01-24 à 13.44.04.pn

Présenter des corps nus, de femmes, me permets d'imager le courage d’être soi, et l'exploration de la vulnérabilité, dans le but de s’appartenir soi-même.
Je questionne ainsi le système de domination et d’oppression des femmes par le patriarcat, comparable à la surexploitation capitaliste de la nature.

Je présente une série photographique écoféministe, faite de portraits de femmes et de nus en nature.
Dans une ère où la technologie et l’illusion de la perfection crèvent à chaque instant nos écrans, «Osons être vulnérable » nous ramène à l’essentiel : notre corps nu dans la nature.
Au sein de cette espace, on célèbre le corps de la femme en pleine nature, dans des décors coupés de la civilisation, où la mousse verte des forêts résonne sur notre peau, et la mer chante ses histoires de rébellions.